Affiche du Festival du film 2003

2003 - Le 16ème Festival

du 16ème Festival du Film de Saint Paul Trois Châteaux a eu lieu du 10 au 18 octobre 2003.

Les longs métrages :

13 longs métrages ont été programmés au lieu de 14 en 2002, dont un uniquement pour les scolaires (Joue là comme Beckam).

Les temps forts de cette programmation:

  • Good Bye Lenin de Wolfgang Becker
  • Depuis qu'Otar est parti de Julie Bertuccelli
  • Kitchen Stories de Bent Hamer, film suédois très original a fait la clôture du festival
  • Comme si de rien n'était, film français de Pierre Olivier Mornas, présenté en avant première fut l'occasion d'une heureuse rencontre avec ce jeune réalisateur à Saint Paul comme à Buis les Baronnies.
  • Comme chaque année, le festival, à travers les films traitant d'identité culturelle, a rejoint de près l'actualité. L'équipe de sélection maintient l'idée d'une programmation de longs métrages choisis pour leur qualité, leur originalité, qui sont le reflet d'un cinéma indépendant et novateur.

Les courts-métrages :

Deuxième compétition européenne avec 14 films qui ont été remarqué par le jury pour leur grande qualité et leur originalité. La nuit du court a connu encore un grand succès, bien qu'avancé au vendredi soir.

La compétition de courts, a été réduite à 27 films contre 34 en 2003.

La fréquentation :

A l'inverse de l'année dernière, nous avons enregistré une baisse de fréquentation de 300 entrées sur ce festival. Nous l'attribuons à deux facteurs: la conjoncture nationale et la morosité de cette rentrée, et l'ouverture du cinéma de Pierrelatte.

Les séances scolaires :

La fréquentation des scolaires a été identique à 2002.

On a proposé des séances au cinéma de Pierrelatte pour les élèves de Pierrelatte, et de nouveaux établissements scolaires sont venus.

Les actions culturelles :

  • Premier vrai partenariat avec la Médiathèque avec de nombreux rendez-vous: un atelier-lecture sur le documentaire, une exposition, projection du film "Qui fait quoi" de Frank Na et Laurent Régnier, une conférence musicale, une lecture d'écrits cinématographiques par les Compagnons de la Pierre Blanche.
  • Nous avons organisé une séance à Buis les Baronnies samedi 11 octobre, au cinéma LE REGAIN, avec Pierre Olivier Mornas, réalisateur de "Comme si de rien n'était". Ce fut un grand succès, salle comble et organisateurs heureux.
  • Les écrans de la Drôme et de l'Ardèche ont été partenaires du Forum des métiers et ont organisé une séance de visionnage de films pour leurs adhérents pendant le festival.
  • La MJC de Saint Paul: partenariat sur le Forum des métiers du cinéma, et exposition des oeuvres de Myriam Jalade, dont le vernissage fut très fréquenté.
  • L'atelier Folimage et l'école La Poudrière de Valence sont venus présentés une séance de courts métrages.
  • Forum des métiers du cinéma : comme en 2000 et 2001, nous avons organisé une troisième édition de ce Forum en partenariat avec la MJCDe nombreuses classes se sont déplacés de Bourg Saint Andéol, de Pierrelatte, Nyons, Saint Paul.
  • Le colloque Samedi 11 octobre a eu lieu la deuxième table ronde du festival sur le thème de "identités culturelles et cinéma", avec des intervenants de grande qualité : Jean Marie Barbe, Laurent Chevallier, Olivier Barlet, animé par le journaliste Joël Roman . Ce débat a été très apprécié du public, mais nous devons faire un effort de communication, car il devrait attirer encore plus de public.

Le Palmarès

Le jury professionnel présidé par

  • Madame Françoise Etchegaray (productrice et réalisatrice) accompagnée de
  • Myriam Jalade (artiste peintre),
  • Marie Vermillard (réalisatrice),
  • Yves Bichet (écrivain) et
  • Jean-Claude Saurel (Président de Sauve qui Peut le Court Métrage)

a décerné:

  • PRIX DE LA VILLE DE SAINT PAUL TROIS CHÂTEAUX (d'une valeur de 3000 €) HEURES CREUSES de Sébastien Sort (France - 24'- noir et blanc - 2002)
  • PRIX DU CONSEIL GÉNÉRAL DE LA DRÔME (d'une valeur de 1500 €) POMPIER ! de Martin Le Gall (France - 16' - couleur - 2003)
  • MENTION SPÉCIALE LES COQUILLES de Nathalie Boutefeu (France - 36' - couleur - 2002)
  • PRIX DU CENTRE LECLERC DU MEILLEUR COURT MÉTRAGE EUROPÉEN (d'une valeur de 3000 €) DE BESTE GAR FORST de Hans Petter Moland (Norvège – 9' - couleur - 2000)
  • MENTION SPÉCIALE FAST FILM de Virgil Widrich (Autriche - 14' - couleur - 2003)

Le jury Jeune présidé par présidé par David Yon (lauréat en 2002 du Défi-Jeunes Rhône-Alpes pour le court métrage "L'Appel du large") composé de 6 lycéens du Lycée Agricole de Saint Paul Trois Châteaux et du Lycée de Pierrelatte, a décerné:

  • PRIX DE LA DIRECTION DÉPARTEMENTALE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS (d'une valeur de 765 €) LA COLLECTION DE JUDICAËL de Corinne Garfin (France - 15' - couleur - 2003)
  • MENTIONS SPÉCIALES LES CHEVEUX DE MA MÈRE de Marie Halopeau (France - 20' - couleur - 2002) et LE SILENCE D'ABORD de Pierre Filmon (France - 22' - couleur - 2002)

pages logos 2017