Un jury présidé par Firmine Richard

Le jury professionnel

firmine-richardFirmine Richard, comédienne

C'est le merveilleux rôle de Juliette dans Romuald et Juliette de Coline Serreau qui rendra Firmine Richard célèbre. Par la suite, elle tourne avec les plus grands, Dino Risi (Valse d'amour), Jean Becker (Elisa), Claude Lelouch (Une pour toutes), François Ozon (Huit femmes), Claude Berri (Ensemble c'est tout), Sophie Marceau (Trivial), Djamel Bensalah (Big City), Romuald Beugnon (Les sapins Bleus).
Mais sa carrière se développe autant à la télévision et au théâtre qu'au cinéma.


Anne-Sophie Morel, monteuse

Après des études de cinéma à La Sorbonne, Anne-Sophie Morel devient monteuse et travaille pour Arte, France 3 Alsace, RTL Luxembourg, anime des formations au montage, monte des courts métrages documentaires (Jusqu'à la mort, et Elle aime de Fouad Ouali, Ils étaient une fois... les Bushmen de Pierre Mann) et... voyage.

Laurent Régnier, réalisateur de documentaires

Depuis 20 ans, Laurent Régnier consacre son temps au cinéma, en réalisant de nombreux fi lms documentaires : Edmond Léon - Mémoires Photographiques, 1954/1975 en 2007, La Traverse, récits de la Rochette au Bourg Saint Andéol, coréalisé avec Laurent Voiturin, 2007, Le Chronosablier, Cinéma 16 mm, 2002, Montreurs d'Ours Tsiganes, 1987.
En tant que chef opérateur : 4 Maires dans le vent , de Bernard Cauvin, L'école en campagne, de Christian Tran, Mouvement, de Bernard Cauvin, Le théâtre des Nouveaux Nez, de Bernard Cauvin. Passionné par son métier, il anime de nombreux ateliers scolaires ou de loisirs.

Laurent Salsac, comédien

Laurent Salsac devient comédien après avoir fréquenté le Cours Florent. Il joue dans de nombreux fi lms, au cinéma, à la télévision, au théâtre et dans des courts métrages.
Clémence de Franck Buchter, Fracassés de Franck Llopis, Trois Zero de Fabien Otoniente, Sous le soleil de Alain Chocard, Plus Belle la Vie (série TV), Le vrai journal de Karl Zéro, Lucioles de Grégory Boucheron (court métrage).

philippe-aymePhilippe Ayme, réalisateur, cadreur

Philippe Ayme revient à Saint-Paul pour la deuxième fois après avoir été président du jury jeune en 2005. Titulaire d'un BTS en Audiovisuel, il s'oriente vers le documentaire lors d'une résidence d'écriture à Lussas (Ardèche). Poursuivant son travail d'opérateur de prises de vues, il signe avec De père en fils sa première réalisation documentaire (1er prix aux 4èmes Rencontres de Vannes et prix du public au festival Oenovidéo). Depuis, il réalise de nombreux courts métrages documentaires (L'éveil de l'Harmas, Sur les pas d'Orrorin, Se souvenir des images).


Jury Jeune

Composé de jeunes sélectionnés parmi les élèves du Lycée Gustave Jaume de Pierrelatte et du Lycée Agricole de Saint Paul Trois Châteaux, il visionnera l'ensemble de la compétition de courts métrages,sous la présidence de Sylvère Petit, et délivrera le prix de la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports d'une valeur de 800 euros.

Fils d'apiculteurs, Sylvère Petit, découvre le cinéma au Lycée. C'est alors pour lui une multitude de fenêtres qui s'ouvrent sur le monde, sur les intimités... Mais c'est surtout des représentations du monde exprimées par des émotions. Il commence à réaliser des courts-métrages, bricolés, sans budget, puis devient apprenti en apiculture et s'interroge sur la place de l'homme, et surtout celle qu'il se donne, au sein du monde vivant. Suite à cette année en milieu rural, il commence à participer à différents courts-métrages tournés en pellicule. Il est machiniste, électro, régisseur... puis il travaille comme second assistant sur le long-métrage de José Alcala : Alex. Aujourd'hui, il veut réaliser son premier court-métrage en format professionnel : Les ventileuses

pages logos 2017